On veut du Queer!

Boutin veut bouter les gender studies hors des programmes scolaires

In Actu'elles on juin 4, 2011 at 4:19

Passez-moi la boutade, et personne ne niera que le physique de Boutin ne constitue pas son meilleur atout pour servir son image politique, mais Boutin est un boudin. Un boudin du Parti Chrétien-Démocrate qui s’insurge dans une lettre ouverte au ministre de l’Education nationale Luc Chatel de voir la « théorie du genre » ou « gender studies » intégrée aux programmes de certains lycées.

Contre quoi s’élève-t-elle exactement? Contre le fait que le programme de Sciences de la Vie et de la Terre (SVT pour les intimes), délivre aux jeunes âmes encore vierges de tout vice, des informations sur la sexualité, la procréation médicalement assistée, la contraception et la théorie du genre, et ce à partir de la rentrée 2011. elle ne pouvait réaffirmer ses positions ultra-conservatrices avec plus d’éclat!

« Comment cela est-il possible? Comment ce qui n’est qu’une théorie, qu’un courant de pensée, peut-il faire partie d’un programme de sciences, s’indigne Christine Boutin. Comment peut-on présenter dans un manuel, qui se veut scientifique, une idéologie qui consiste à nier la réalité: l’altérité sexuelle de l’homme et la femme ? […] Monsieur le Ministre, nous ne pouvons accepter que l’école devienne un lieu de propagande, où l’adolescent serait l’otage de préoccupations de groupes minoritaires en mal d’imposer une vision de la « normalité » que le peuple français ne partage pas. » Et comme elle aime joindre la menace à la bêtise:  » Je ne manquerai pas de me faire l’écho de votre position sur ce sujet capital : vous conviendrez que celle-ci aura une influence déterminante sur les choix que les citoyens français seront amenés à poser lors des scrutins qui s’annoncent dans quelques mois.  »

La catosphère s’en donne à coeur joie et prolonge le discours de Boudin sur le site libertpolitique.com: « les chapitres en question sont une attaque en règle contre la loi morale naturelle  » (!). « Une fois inculquée aux élèves cette idée que la différence des rôles assignés à l’homme et à la femme dans une société donnée est produite par la culture, il est loisible de s’affranchir du modèle hétérosexuel et de relativiser l’inclination naturelle (!) vers l’autre sexe « . Ah au secours, tout le monde va devenir pédé!

On ne comprend pas bien ce que Boudin veut dire quand elle s’oppose à ce qu’elle appelle la négation de « l’altérité sexuelle de l’homme et de la femme »puisque la notion de genre se réfère justement à une construction sociale qui ne remet à aucun moment en cause le sexe biologique de l’individu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :